HOME arrow COLLECTION arrow Biblioth?¨que
Biblioth?¨que Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
La bibliothèque renferme une riche et impressionnante collection de livres, de brochures, de journaux et de revues.

Le noyau historique de la bibliothèque est formé par la collection de la Vrijzinnige Werkmansbibliotheek 'Leren Vereert', elle-même héritière de la plus ancienne bibliothèque ouvrière socialiste gantoise, Het Leesgezelschap der Broederlijke Wevers, fondée en 1860. Il s'agit d’une collection de monographies signées, entre autres, par des socialistes anarchistes ou utopistes comme Bakounine, Proudhon, Fourier et Saint-Simon. Cet ancien fonds a été enrichi de collections privées comme celles d’Edouard Anseele, de Leo Magits, de Jan Baghus ou de Walter Debrock. En 1990, la FGTB a fait don à l’Amsab-IHS des anciens fonds de La Fraternelle (Mouscron) et d'une partie de la bibliothèque de Joseph Bondas, qu’elle avait conservés jusque-là.

La collection de périodiques

Grâce au travail de prospection intensif mené en région flamande dans la seconde moitié des années 1970 et les années 1980, la bibliothèque a pu se développer autour des quatre branches de l’Action commune. De là, la présence des riches collections de la presse socialiste régionale, éditées par les fédérations locales du Parti Ouvrier Belge (POB), futur Parti Socialiste Belge (PSB) : Recht en Vrijheid (Alost), Werkerswelzijn (Bruges), De Noordstar (Ostende), Vlaams Weekblad (Bruges, Ostende), De Toekomst (Gand-Eeklo), De Verbroedering (Audenaerde-Renaix), Volksrecht (Courtrai-Menin), De Ontwaking (Roulers-Tielt), De Volkswil (Louvain), De Demokraat (Vilvorde). En mai 1934, une grande partie de la presse de parti régionale a été centralisée dans l’hebdomadaire Voor Allen, dont quelques pages étaient réservées aux fédérations locales. L’Amsab-IHS conserve également la plus grande collection de presse syndicale de gauche. Pratiquement toutes les centrales y sont représentées par des collections plus ou moins complètes : De Metaalbewerker (CMB), De Boekarbeider (Centrale du Livre et du Papier), De Bediende (SETCa), De Ontvoogding (Centrale Générale). Les plus anciens périodiques syndicaux de la Commission Syndicale ont été numérisés : Korrespendentieblad/Journal des Correspondances et De Belgische Vakbeweging/Le Mouvement Syndical Belge. Petit à petit, l’Amsab-IHS a acquis un volume croissant de matériel provenant des nouveaux mouvements sociaux. D’importantes collections de périodiques ont ainsi pu être constituées autour du mouvement pacifiste (VAKA, War Resisters International), des mouvements de solidarité avec le Tiers-Monde (Oxfam Magasins du Monde, SAGO) et du mouvement environnementaliste (Greenpeace, de nombreux groupes d’action locaux, Jeugdbond voor Natuurstudie en Milieu). Enfin, quelques centaines de collections de revues venant du mouvement gay et lesbien national et international sont également conservées à l’Amsab-IHS et gérées par le Fonds Suzan Daniël.
Le fond de périodiques comprenait, fin 2008, quelque 7941 titres.

La bibliothèque assure le dépouillement des revues au niveau du contenu, article par article. Les revues suivantes sont intégralement dépouillées sous forme de recensions : Amsab-tijdingen, Brood & Rozen, Socialistische Standpunten, Socialisme (IEV), Nieuw Links, Vlaams Marxistisch Tijdschrift (jusqu'en 1999), Education et Socialisme.

Microfilms et numérisation

Une bonne partie des documents conservés par l’Amsab-IHS datent de la période 1850-1950. Imprimés sur du papier de mauvaise qualité, ils sont fragiles et particulièrement sujets à l’acidification et à la désagrégation. L’Amsab-IHS se trouve donc, à l'instar d'autres institutions similaires, face à l’immense défi de sauver cet héritage pour le futur. Outre la préservation des livres et des brochures contre l’acidification, l’Amsab-IHS a entrepris, seul ou en collaboration avec d’autres institutions patrimoniales, de microfilmer ou de numériser ses collections de périodiques.

 

Dernière mise à jour : 25-03-2010